mercredi 29 décembre 2010

S.A. Peyre : MOUN OUMBRO ME SEGUIS...

.

Pour bien finir 2010, Marsyas II ne pouvait faire moins que de conclure par une poésie de Sully-André Peyre...




FolonGras



MOUN OUMBRO ME SEGUIS...


Moun oumbro me seguis e seguisse moun oumbro,
Segound lou tèms dóu jour o la draio qu'ai pres,
O se tèn à moun las, — e moun desir se noumbro;
I'a 'ntre moun oumbro e iéu e i'aura jamai res.

Elo e iéu nous perdèn dins aquelo dis aubre,
Ounte siéu la driado esvalido adeja,
Uno formo de fum, d'esperanço e de maubre,
Que rèn a retengu, que res a cousseja.

De-bado caminant e de-bado alentido,
La niue m'adus rèn mai que l'aubo e l'escabour;
Moun alen s'es perdu dins l'auro e sa mentido,
Mi pèd soun caressa rèn que pèr li labour.

Aquelo terro roujo ounte moun pas s'aplanto,
Aquelo font secrèto, aquéu maset desert,
Lou perfum enganiéu de la póusso e di planto
E lou resquihamen, dins l'erbo, d'uno serp,

'Mé l'estelan crudèu, tant aut sus la niue basso,
Soun ma soulo coumpagno e moun bonur amar,
Mentre que tout revèn emé lou tèms que passo,
E que sèmpre Venus s'enauro de la mar.




.

Que 2011 sieguès se que voulès ...
Que 2011 soit ce que vous voulez...
Che 2011, sia quello che vuoi !

A l'an que vèn !!!


.

1 commentaire:

Mathilde a dit…

Je ne sais pas comment on dit bonne année en provençale ! Ce n'est pas grave je te le dis en français !
Je t'embrasse !
P.S. : chouette cette photo ! (mais comme souvent d'ailleurs)