lundi 17 mai 2010

Presse de Marseille - en lengo Nostro - 2 exemples années 1860-1870

.

Tout le monde a pu voir les plus connus des titres des journaux, qui le plus souvent, furent des hebdo ou des mensuels en format journal quotidien classique.
Nous vous présentons deux exemples moins notoires de cette presse à vocation populaire & marseillaise !


0+0+0+0+0


0+0+0+0+0


0+0+0+0+0


PASTOURALO
(extrait)

Cantado oou mariagi de Monssn Paul Duvoyes, alor coumissari centraou Azaï, eme Madamisello Anaïs Roubaon, de Berro,
Per J.-B CAILLAT, soun countour



PARLA

Un matin, su lois bords qu'arroso la Durenço.
A la pouncho doou jour, soulet et pensatiou ,
En alucant lou ciel, lou beou ciel de Prouvenço,
Oou chant ! doou roussignoouquaouqueis fes mi diseou :
Oh ! qu'es hurous aqueou que sus aquesto terro
Poou refpirar l'halen de seis chieros amours !
Qu'à jamai coneissu lou pes de la misero,
Et que poou recueilli loo fruit seis labours !

Ero un jour de printems et deja la bergiero
Per si rendre oou valoun avie quilla l'hameou,
Hurouso de jouir de l'aoubo printaniero,
Cantavo esto cansoun en gardant soun troupeou :



(Air du Parjure)

Deman sera festo oou vilagi,
Deman la pastouro Anaïs,
Douno sa man en mariagi
Oou pastoureou Paul (l'Adonis).
Toulis leis filhos de soun agi,
Deis plus bellos flours doou bousquet,
Voudrien per un grand avantagi,
L'ouffri de sa man lou bouquet ! (bis).

PARLA.

A soun premie couplet, à sa vouas ben doucetto,
Venguet se li mesclar d'un jouine pastoureou
Qu'escoulavo pas luenc, asseta su l'herbetto,
Lois sons harmonioux de soun doux chalumeou ! ....




Lou Rabaiaire

1862


.

2 commentaires:

Avignon a dit…

C'était qui lou "counfraire" dóu Tron de l'Er ?

Marsyas a dit…

Lou sabès pas vertadieramen, es escri dessus , maï lou counouseis pas!!!

Amista Miquèu!!!