lundi 1 juin 2009

Sto Estello 2009 - 2ème rencontres Judéo-comtadines à Pernes

La culture des pays d'oc fut à l'honneur ces jours derniers.
Le congrès annuel du Félibrige à Salon de Provence, ainsi que les 2ème rencontres Judéo-Comtadines de Pernes les Fontaines furent les points d'orgues de cette fin de semaine de Pentecôte.
L'une comme l'autre, de ces deux manifestations culturelles montrent bien que nos "païs" se boulèguent... Et peuvent le faire en apportant un rayonnement culturel universel...
La belle saison annonce de beaux rendez-vous culturels & populaires.

Pour illustrer ces deux événements ces quelques photos :


Sto Estello - Seloun de Crau 2009 ( dimenche matin ) :






2ème Rencontres Judéo-Comtadines de Pernes les Fontaines organisées par l'ACJP :

L'intervention de Mr Cyril Aslanov fut particulièrement remarquée, de par la précision, la concision & l'intelligence critique de ces propos.
Il montra que la langue des "Carriero" fut une langue populaire, fondée sur la réalité d'alors, en phase avec son époque mais qui ne résista pas aux troubles nombreux que connut la Provence comtadine depuis la fin du XIXème siècle.
Il démystifia beaucoup d'idées reçues, et replaça la vérité dans son contexte social, géographique & historique. Il s'interdit à toutes formes de nominalisme linguistique, mais plutôt à un mouvement naturel du peuple concerné en phase avec son époque & les autres membres de la société d'alors. Il étend cette réalité à toutes les populations juives du Dauphiné, de la Provence et des états italiens d'alors...
Après une intervention de Frédéric Vouland, en prélude à une création de Guylaine Renaud, femme troubadour, et Nékouda, groupe musical judéo-provençal clôtura ces 2 journées de hautes volées culturelles...

Intervenants du colloque sur la langue ou parlure judéo-comtadine :
Frédéric Vouland
Guylaine Renaud et Nékouda

Mikvé de Pernes les Fontaines - ( bains rituels de la communauté juive )

1 commentaire:

fardoise a dit…

Je suppose qu'il doit être difficile de voir le bain rituel, comme celui de Carpentras. J'avais assisté à une rencontre autour du théâtre provençal et à celui moins connu judéo-comtadin, au théâtre des Carmes.