mardi 29 décembre 2009

Pierre Millet : Temps perdu & Trelus (Gloire) 2 poèsie -1950

.

Pierre Millet fut ma révélation poétique & sensible de cette année 2009, pour la conclure, ces 2 poèmes tirés de son recueil de 1950 la Drahio... Emotion!


0+0+0+0+0+0+0




TEMPS PERDU

(1)

L'illusion d'un temps qui s'écoule
Fait de jeunesse et de beauté
A chaque instant heurte sa houle
Aux récifs de l'Eternité ;
Mais tout n'est que vide et silence,
Je n'exhume rien du Passe
Qu'une miraculeuse absence
Où le rêve s'est renversé.


(2)

Ne crains pas la nuit dont le vœu t'appelle
Rosé du temps pur ;
Un double désir te forme éternelle
Au seuil de l'azur.

Ton cœur en s'ouvrant refoule cette ombre
Mais elle a porté,
Comme font les mots liés par le nombre,
Ton poids de Beauté.


(3)

Quand nous serons, mêlés au sable
Une boue informe et fétide,
Toi qui nous donnes la lumière,
Seigneur, daigne te souvenir.

Car sur le dernier promontoire
Qu'assiégeait la plainte de l'ombre
Nous avons crié vers ta gloire
Qui brillait à travers la terre.




0+0+0+0+0+0+0

TRELUS

La raisso contour de rassado,
D'un biais sutiéu,
Chato enfin nuso t'a mesclado
Au pur estiéu.

Siés Ion soulèu gounflant l'estello
De si raloun,
Bèuta floutanto dins si vélo
D'ilusioun.

Vaqui sauna coume une espaso
L'astre de car,
Quand d'aubo lusènto e de braso.
Briho la mar....


0+0+0


GLOIRE


L'averse couleur de lézard,
Subtilement,
Fille enfin nue t'a mêlée
A l'été; pur.

Tu es le soleil gonflant l'étoile
De ses rayons,
Beauté flottante dans ses voiles
D'illusion.

Voici comme une épée qui saigne
L'astre de chair,
Quand d'aube luisante et de braise
Brille la mer...


.

3 commentaires:

Mathilde a dit…

Le mot "émotion" est effectivement le plus approprié pour qualifier cette poésie d'une beauté infinie !
Inutile de vous dire que j'apprécie également les deux dernières peintures choisies.
Sans aucun doute, vous, vous êtes là pour nous ravir !

. a dit…

je ne sais pas pourquoi je suis là ?

Si je le savais, je ne sais pas ce que je ferais, mieux ou peut être moins bien.
L'art n'est pas commerce, il est beauté extérieure, sagesse de l'esprit & force du coeur.

Les gardians, & avant eux une certaine forme de chevalerie a choisi les vertus théologales que sont charité foi espérance, c'est valeurs je l'ai fais miennes...

. a dit…

il fallait lire: " ces valeurs pourraient être les miennes" j'ai validé trop vite sans pouvoir corriger...