lundi 8 février 2010

Jean-Pierre Claris de Florian : La Guenon, le Singe et la Noix

.



Sur ce lien Bibliographie de l'auteur


0+0+0




La Guenon, le Singe et la Noix



Une jeune guenon cueillit
Une noix dans sa coque verte ;
Elle y porte la dent, fait la grimace... Ah ! certes
Dit-elle, ma mère mentit
Quand elle m'assura que les noix étaient bonnes.

Puis, croyez aux discours de ces vieilles personnes
Qui trompent la jeunesse ! Au diable soit le fruit !
Elle jette la noix. Un singe la ramasse,
Vite, entre deux cailloux la casse,
L'épluche, la mange et lui dit :
Votre mère eut raison, ma mie,
Les noix ont fort bon goût ; mais il faut les ouvrir.

Souvenez-vous que, dans la vie,
Sans un peu de travail on n'a point de plaisir.




Jean-Pierre Claris de Florian


Sur une idée de la Majoralo
Mario Nadalo Dupuis

Syndic Mantenencia de Lengado
doù Félibrige



.

2 commentaires:

brigetoun a dit…

ô merci de nous donner Florian. Si je n'avais pas déjà profité de mon trajet d'hier pour refaire provision de fromages, morue et poisson pas carré, cela me ferait pardonner la déception du rv manqué

Mathilde a dit…

Ah, merci Sergi de nous offrir un texte en français (mais non, je n'ai rien contre le provençal, mais je n'y comprends rien, même pas au corse, alors ne te vexe pas), avec une délicieuse morale ! J'adore les tours et les détours fabuleux (fabuleux a-t-il la même racine que fable ? Ce n'est pas sûr mais ça y ressemble) que prennent certains auteurs pour nous enseigner des lignes de conduite à tenir.
De quel RDV manqué parle Brigitte ?